ASHRAE 2009 lauréat

tel que publié dans le journal ASHRAE 2009 - mars
Projet: 4200 St Laurent, Montréal - tour de bureaux

 
L'édifice est une tour de bureaux de 14 étages. Cette tour possède une superficie totale de 400 000 pi2, occupée par deux niveaux souterrains de garage, un rez-de-chaussée pour la vente au détail et 12 étages de bureaux divers, tous loués. La tour est chauffée par un système central avec chaudières au gaz naturel et des convecteurs muraux qui ceinturent toutes les étages.

Le refroidissement et la ventilation des locaux sont assurés par environ 75 unités avec compresseurs autonomes. Deux tours d'eau au toit assurent la dissipation de la chaleur à longueur d'année. Une boucle d'eau refroidie relie les unités aux tours et fonctionne sans arrêt. L'air frais est fourni principalement par une unité à feu indirecte au toit de 40 000 PCM. Les contrôles de chaque système étaient indépendants et non reliés.

Le projet consistait:

 ·    À remplacer les quatre chaudières atmosphériques de 4 000 MBH chacune par deux chaudières à condensation de  3 000 MBH chacune $$

 ·    À installer un système de récupération à réfrigérant breveté conçu pour préchauffer l'air frais avec l'air d'évacuation centrale. Ceci permet de détourner l'eau chaude en amont des tours vers des serpentins récupérateurs comme deuxième phase de chauffage de l'air frais. Le résultat: 96% de récupération totale;

 ·    À remplacer d'éclairage des aires communes et celui de plusieurs des locataires;

 ·     À installer des variateurs de vitesse sur les moteurs des ventilateurs et les pompes;

 ·    À installer un système de contrôle central afin d'assurer l'intégration des divers systèmes et pouvoir gérer au mieux possible ses potentielles d'économies.

 ·    Programme de suivi des performances réalisées et soutien sur une période de 4 ans

Impact énergétique: (Calcul basé sur 12 mois d'opération)

Pourcentage des économies : 43,48%

Économie d'électricité: 23%

Économies de gaz naturel: 64%

La période de retour sur l'investissement (PRI) avant les subventions est de 3,25 ans; après les subventions, la PRI est de 2,02 ans.

La récupération de la chaleur de l'air d'évacuation pour préchauffer l'air frais et détourner l'eau chaude des tours de refroidissement vers des serpentins de récupération pour le chauffer en terminaison est une innovation. De plus, les économies d'énergie ont permis de réduire de 519,4 tonnes les émissions de gaz à effet de serre.